Processus externe : boucle itérative des usages

1. Processus externe : boucle itérative des usages

1.1 – Présentation générale de la boucle

La boucle itérative des usages présente la façon dont, au fil d’un temps long, les techno-imaginaires diffusent dans la société afin de constituer de nouveaux usages, et ce selon 4 temps principaux : celui de l’imaginaire, celui de la représentation, celui de la pratique, et enfin, celui de l’usage.

1.2 – Passage des imaginaires aux représentations

On l’a déjà dit un peu plus tôt, les imaginaires qui sont très stables dans le temps vont se cristalliser, à un instant T, dans un certain groupe, sous forme de représentations.

Ces représentations peuvent être de deux ordres (sociale et individuelle) :

Définition : le représentation sociale est forme de connaissance socialement élaborée et partagée, ayant une vidée pratique, et concourant à la construction d’une réalité commune à un ensemble social (Jodelet).

 C’est à dire que les représentations sont construites dans le groupe, et sont nécessaire au vivre ensemble.

Définition : une représentation individuelle est une image du monde issue de la pensée et de la perception individuelle, qui se communique sous diverses formes.

En effet, le terme “re-présentation” c’est le fait de “placer devant les yeux”, ce n’est donc pas que de la pensée, cela peut s’exprimer sous diverses formes artistiques, ou par des pratiques …

1.3 – Passage des représentations aux pratiques

C’est la mise en oeuvre des représentations au quotidien.

Définition : une pratique est ce que chacun fait dans son environnement quotidien …

1.4 – Passage des pratiques aux usages

Le passage des pratiques aux usages ce fait par socialisation. En effet, nous prenons comme définition des usages celle donnée par Pascal Plantard.

Définition : un usage est un ensemble de pratiques socialisées.

Pour rappel, la socialisation est le processus au cours duquel un individu apprend et intériorise les normes et les valeurs de la société à laquelle il appartient, et construit son identité sociale.

1.5 – Limitation des usages par la technique

La boucle itérative des usages peut laisser entendre que, à partir des techno-imaginaires, n’importe quel usage de la technique pourrait se constituer dans la société.

Il ne faut pas perdre de vue que les usages sont limités par la technique (Jouët) : certes, les schèmes inscrits dans l’objet peuvent être enrichis par les pratiques et leur socialisation, mais tout n’est pas possible pour autant.

[Exemple : si aujourd’hui nous pouvons utiliser notre smartphone en guise de lampe torche, nous ne pouvons pas encore faire le café avec ...]

Précédent

Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>