Objet technique : fonction et fictions

2. Objet technique : entre fonction et fiction

 

Puisque nous nous intéressons dans ce cours aux TIC, nous alors voir maintenant ce qu’est un objet technique, et comment il est porteur à la fois d’une fonction et de fictions.

Définition : La technique, c’est ce qui élargit, augmente et amplifie l’action humaine.

La technique est un “accroissement d’être” (Dagognet), mais qui ne permet pas pour autant de remplacer l’action de l’homme. Cet accroissement ne se fait pas seulement au niveau de l’action mécanique, mais aussi dans des dimensions sensibles, conceptuelles et imaginaires.

 

2.1 – Instrument technique

Définition : pour Rabardel (1995), un instrument peut se voir comme un artefact et des schèmes.

L’artefact, c’est la partie visible de l’objet, celle qui est façonnée, que l’on peut résumer en parlant de partie “matérielle”.

Les schèmes, ce sont les potentialités d’usage inscrites dans l’objet, ce à quoi il peut servir dans sa conception.

2.2 – La double identité des objets techniques

D’après Musso, on ne peut se contenter de voir les objets techniques sous l’angle de la fonctionnalité. Ils ont une double identité, fonctionnelle et fictionnelle. La fonctionnalité, c’est ce à quoi l’objet technique sert ou peut servir (donc la définition de Rabardel). La fictionnalité, ce sont les histoires que l’on se raconte autour de cet objet.

[ Un exemple : Le téléphone
 Au cinéma, le téléphone peut être lié à :

  •  la survie : Panic Room, Une journée en enfer, Buried
  • la rencontre romantique : Denise au téléphone, Her …]

Précédent

Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>